Besoin d'un modèle de Business plan pour votre salon de thé ?

Chez Supernova, nous vous proposons de créer votre business plan pas à pas grâce à une application simple, rapide et intuitive.
Pour être remarquable, osez vous démarquer !

Il existe beaucoup de solutions, mais elles ne sont pas toujours adaptées...

Les modèles sont souvent des cadres qu’on essaye d’imposer à tout le monde, alors que chaque projet d’entreprise est unique. Du coup, on se retrouve à compléter des sections dont on a pas toujours besoin et à faire des calculs qui ne nous correspondent pas. Aussi, on passe beaucoup de temps dessus alors qu’on aurait d’autres choses à faire.

On ouvre un document Word et/ou Excel censé nous aider à calculer notre rentabilité, à créer nos états financiers, notre business plan… et on se retrouve avec une usine à gaz inexploitable. On ne sait pas à quoi correspond chaque chiffre, le document ne correspond pas à notre projet et on ne comprend pas comment le présenter.

Viennent alors les outils du monde de la finance, souvent très chargés en fonctionnalités et pas toujours adaptés à la création de business plan. Logiciels souvent incompris et onéreux du fait de leurs multiples activités, ils proposent des fonctions de facturation tout comme de comptabilité, et sont pour nous totalement surdimensionnés.

Modèles à télécharger
Word
Outils financiers

Prêt à décoller ?
C'est simple, rapide, intuitif

Vous voulez ouvrir un salon de thé ?

Quelle délicieuse idée ! Il y a déjà tant de cafés d’ouverts, les amateurs et amatrices de thés peinent à trouver de bon espaces détentes et dégustation ! Vous devez déjà le savoir, d’ailleurs, car les bouilloires et les feuilles n’ont plus de secrets pour vous et vous avez décidé de créer votre propre salon de thé cosy et personnel.

A moins que vos ambitions soient plus importantes encore et que vous vous destiniez à devenir le Starbucks de la théine ? La Chambre de commerce en serait impressionnée, ça c’est certain, mais avant de viser si haut, reprenons les premières étapes : où en est le business plan de votre salon de thé… ?

Ah ! Vous recherchez un modèle, cela s’entend. Détaillons ensemble ce que vous allez pouvoir trouver dedans, du chiffre d’affaires prévisionnel au choix du statut juridique, en passant évidemment par le prévisionnel financier, nous faisons le point avec vous sur ce que vous allez devoir poser comme informations pour monter un business plan si convaincant que votre banquier deviendra vite votre premier client !

Que doit contenir un bon business plan pour un salon de thé ?

Pour vous aider à concevoir un modèle prévisionnel financier solide pour votre projet d’ouverture de salon de thé, nous vous détaillons ici nos bonnes pratiques pour élaborer un plan de développement qui vous sera vraiment utile.

Parce que vous avez besoin de convaincre vos partenaires, le banquier, les investisseurs et d’avoir une vision claire de vos objectifs, prenez le temps de lire attentivement la méthode inédite Supernova : le prévisionnel financier avant le rédactionnel.

Commencez votre business plan de salon de thé par le prévisionnel financier

Parce que votre pitch, l’explication de votre étude de marché, toute cette partie qui concerne votre idée est ce qui vient après l’aspect concret. À savoir :

  • qu’est-ce que je vends ? (Uniquement du thé ou aussi du café ? Des gourmandises associées, de la vaisselle et accessoires autour du thé ?),
  • à qui (des amateurs uniquement ? Une clientèle fidèle ? Des étudiants ? Des familles… ?),
  • combien (Visez-vous des produits de luxe comme le thé blanc ?),
  • en quelles quantités (Vos produits seront-ils forcément de saison ? Aurez-vous de gros stocks ?),
  • combien ça me coûte ? (Le prix du local, le prix des marchandises, de l’équipement, de la formation hygiène alimentaire, du stage préparation installation SPI… ?)

En d’autres termes : testez par les chiffres votre idée, avant de vouloir la mettre en forme et la présenter.

Contrairement à d’autres méthodes, chez Supernova, nous recommandons de commencer par le prévisionnel financier qui vous permet d’avoir une vision claire et palpable de votre projet. Vous y parlerez plan de financement, bilan, compte de résultats. C’est cela qui vous apportera toute la matière nécessaire pour pouvoir détailler ensuite votre business plan sur la partie rédactionnelle.

Que doit contenir le modèle prévisionnel financier de mon business plan salon de thé ?

Pour créer la partie délicate du prévisionnel financier, nous vous recommandons une approche lucide. Distinguez nettement tout ce qui est incertain (votre chiffre d’affaires et tout ce que ça compose), de ce qui est certain (vos dépenses, investissements, salaires, coûts unitaires, etc.).

Cela vous permettra de pouvoir vérifier en un coup d’œil le chiffre d’affaires minimum que vous allez devoir effectuer, et celui qui vous permettra de commencer à bien vivre de votre activité.

À Supernova, on aime les projets, mais on est raisonnables : on vous conseille d’être le plus pessimiste possible, prudent et pragmatique. Nous croyons en vous, mais mieux vaut sous-évaluer de 10% vos prix et surévaluer vos coûts de 20% pour n’avoir que de bonnes surprises. Et il y a des équipements pour votre projet qui ne sont pas immédiatement nécessaires, ou que vous allez pouvoir vous offrir dans une version plus abordable. Ne prévoyez donc pas les meilleurs équipements, juste ceux dont vous avez besoin !

  • Optez par exemple pour de l’équipement d’occasion. Si vous voulez coupler à votre salon de thé une partie salon coffee shop, par exemple, avez-vous vraiment besoin de cette cafetière dernier cri ?
  • Votre service nécessite-t-il plusieurs personnes ?
  • Ces thés extrêmement rares trouveront-ils la clientèle pour se rentabiliser ou bien ne pouvez-vous pas décaler leur ajout à la carte pour le moment où votre salon de thé va vraiment marcher ?

Plus en détail, votre business model financier pour votre projet va demander :

  • De lister vos produits ou services que vous vendez, avec le prix unitaire (en coûts directs), tout en parlant hors taxes (toujours !).
  • De lister vos dépenses liées au lancement et frais récurrents (c’est ce qu’on appelle les dépenses fixes) comme le loyer, les frais bancaires, etc. Listez vos investissements, vos salaires, les apports faits par les investisseurs (vous, par exemple !), sans oublier les emprunts.

Prenez votre temps et assurez-vous de ne rien oublier ! Vous allez utiliser tout cela pour calculer un seuil de rentabilité sur lequel vous baserez toute votre activité. D’où l’intérêt d’être pessimiste dans ses coûts/frais et ses gains/ventes. Lorsque l’on est en pleine création d’entreprise, il ne faut pas se laisser (trop) griser par l’excitation de l’idée d’ouvrir son salon en ne se projetant que sur l’expérience client voulue.

Seuls les chiffres sont fiables et vous permettront de bâtir une vraie stratégie d’entreprise pour monter votre projet !

Comment concevoir la partie rédactionnelle de mon business plan pour mon salon de thé ?

Maintenant que votre prévisionnel financier est bien calibré et dans votre tête, vous allez facilement pouvoir détailler votre business plan. Vous savez déjà combien vous devez générer de chiffre d’affaires pour couvrir vos dépenses et vous verser un salaire.

Vous avez besoin de présenter votre projet d’entreprise pour convaincre les futurs partenaires et investisseurs.

Que cela soit pour créer un business plan pour l’ouverture d’un nouveau salon, ou pour étendre son activité, votre modèle va être le suivant :

6 parties détaillant le projet, synthétisant, puis entrant dans le détail de l’étude de marché, des opérations et stratégies au cours de la 1ère année, les équipes et toute la partie concrète des chiffres.

Votre plan financier s’insérera au cours des six parties que nous vous détaillons ici :

  1. Page de garde avec : Nom de la société pour votre projet (ici, de votre salon de thé). Pitch de présentation du projet d’entreprise (son concept)
  2. La synthèse qui résume le besoin auquel vous allez répondre avec votre idée, la solution que vous allez apporter, la cible et les chiffres clés (chiffre d’affaires, croissance moyenne, taux de profits, etc.) (Vous prouvez ici que votre salon de thé sera utile… et donc potentiellement à succès)
  3. Le marché qui détaillera toute l’étude du marché (vos clients potentiels, vos concurrents) et surtout qui explique pourquoi vous et pas un autre. (Vous parlerez notamment de la différence entre ce salon de thé à Paris qui est en non loin de vous, ou bien, si vous êtes dans le Limousin, ce petit salon coffee shop que vous comptez compléter)
  4. Les opérations à savoir tout ce que vous avez déjà mis en œuvre et comptez faire. Toute votre stratégie d’entreprise, marketing ou administratif et tout le prévisionnel financier de la 1ère année.
  5. Vous présenterez ensuite l’équipe avec le ou les fondateurs, leur rôle, et bien entendu les éventuels collaborateurs avec compétences et missions.
  6. Enfin les finances où vous dresserez le compte de résultat prévisionnel, les indicateurs prévisionnels (croissance, vos besoins en fonds de roulement, etc.), le bilan prévisionnel pour déterminer si votre affaire est durable et enfin le plan de trésorerie avec son plan de financement et les mouvements bancaires.

Comme vous le voyez, c’est beaucoup plus simple de remplir son business plan si on en sait plus que « je vais ouvrir mon propre salon de thé, et il y aura des spéculos » ! Avec les chiffres bien en tête, vous pourrez plus facilement remplir les éléments clés de votre business plan.

Attention cependant à la tentation du modèle de business plan pour un salon de thé, encore une fois : votre projet est unique et vous prenez le risque d’avoir des modèles qui oublient des éléments clés de votre secteur d’activité, voire de votre projet spécifiquement ! Parce que tous les salons de thé ne vendent pas uniquement du thé, certains se font également boutiques ou librairies… et ça, un modèle ne peut l’envisager !

Alors ? Vous vous lancez ?

Testez Supernova gratuitement en répondant à un simple questionnaire. On s’occupe du reste !

09 86 43 63 82appel non surtaxé