Besoin d'un modèle de Business plan pour votre activité d'esthéticienne ?

Chez Supernova, nous vous proposons de créer votre business plan pas à pas grâce à une application simple, rapide et intuitive.
Pour être remarquable, osez vous démarquer !

Il existe beaucoup de solutions, mais elles ne sont pas toujours adaptées...

Les modèles sont souvent des cadres qu’on essaye d’imposer à tout le monde, alors que chaque projet d’entreprise est unique. Du coup, on se retrouve à compléter des sections dont on a pas toujours besoin et à faire des calculs qui ne nous correspondent pas. Aussi, on passe beaucoup de temps dessus alors qu’on aurait d’autres choses à faire.

On ouvre un document Word et/ou Excel censé nous aider à calculer notre rentabilité, à créer nos états financiers, notre business plan… et on se retrouve avec une usine à gaz inexploitable. On ne sait pas à quoi correspond chaque chiffre, le document ne correspond pas à notre projet et on ne comprend pas comment le présenter.

Viennent alors les outils du monde de la finance, souvent très chargés en fonctionnalités et pas toujours adaptés à la création de business plan. Logiciels souvent incompris et onéreux du fait de leurs multiples activités, ils proposent des fonctions de facturation tout comme de comptabilité, et sont pour nous totalement surdimensionnés.

Modèles à télécharger
Word
Outils financiers

C’est pour cela que nous avons crée SUPERNOVA

Un outil simple pour créer son business plan.

Prêt à décoller ?
C'est simple, rapide, intuitif

Vous ouvrez votre institut d’esthéticienne ?

Un institut de beauté ou salon d’esthéticienne n’est jamais en manque de clientèle. Que cela soit en franchise ou en salon indépendant, les prestations de soins délivrées sont universellement recherchées. Aujourd’hui, hommes et femmes cherchent des prestations de beauté et esthétique, parfois même à domicile pour concilier leur emploi du temps.

Mais que vous ouvriez un centre dans une zone avec une forte clientèle ou que vous cherchiez à faire une création d’institut à domicile, vous allez avoir besoin de convaincre la banque d’investir. Le prix de la formation, de la franchise, les produits et équipements pour garantir un bon service, ou encore toutes les prestations juridiques, comptables et marketing (pour la communication autour de votre salon de beauté), vont avoir un coût.

Pour obtenir votre financement ou convaincre la franchise mère de vous permettre d’ouvrir votre salon, vous allez créer un document de présentation indispensable : le business plan. Voici nos conseils.

Que doit contenir un bon business plan d’institut d’esthéticienne ?

Pour vous aider à concevoir un modèle prévisionnel financier solide pour votre projet d’institut de beauté, nous vous détaillons ici nos bonnes pratiques pour élaborer un plan de développement qui vous sera vraiment utile et qui pourra vous servir de guide tout au long de votre gestion d’entreprise.

Parce que vous avez besoin de convaincre vos partenaires, le banquier, les investisseurs et d’avoir une vision claire de vos objectifs, prenez le temps de lire attentivement la méthode inédite Supernova : le prévisionnel financier avant le rédactionnel, et ainsi créer un dossier de présentation séduisant.

Comme vous le voyez, c’est beaucoup plus simple de remplir son business plan si on en sait plus que « je vais monter un nouveau projet dans le secteur de l’esthétique » ! Avec les chiffres bien en tête, vous pourrez plus facilement remplir les éléments clés de votre business plan.

Attention cependant à la tentation du modèle de business plan, encore une fois : votre projet est unique et vous prenez le risque d’avoir des modèles qui oublient des éléments clés de votre secteur d’activité.

Supernova vous propose justement une solution intelligente qui pré-remplit les tableaux nécessaires à votre projet avec des données fiables qui ne concernent QUE votre activité.

Alors ? Vous vous lancez ?

Testez Supernova gratuitement en répondant à un simple questionnaire. On s’occupe du reste !

logo supernova

Suivez-nous

09 86 43 63 82appel non surtaxé